Nouvelles

Le mercato estival de la MLS a officiellement fermé ses portes le 9 août 2018 à 0h59. Comme à chaque fenêtre de transferts, plusieurs joueurs ont fait le saut en MLS en provenance des championnats européens ou même d’Amérique Latine alors que d’autres ont tout simplement changé d’adresse au sein de la ligue. Pour les joueurs acquis durant le mercato estival, seul le temps nous dira s’ils ont pris la bonne décision mais il est grand temps de donner mon premier bilan sur les joueurs arrivés en hiver. Hormis les stars internationales comme Ibrahimovic, Vela, Barco et consorts, je vous présente mon top 3 des meilleures et des plus mauvaises recrues du mercato hivernal.

Boooooo :

Justin Meram du Crew de Columbus à Orlando City SC (international irakien / 29 ans / ailier gauche / 42 buts et 34 passes décisives en 212 matchs avec le Crew):

Après sept ans de bons et loyaux services rendus au Crew de Columbus, Meram prend la décision de changer d’air durant le mercato hivernal et rejoint Orlando City. Prolifique et explosif, l’international irakien espère prendre la place du néo-retraité Kakà dans le cœur des supporters floridiens. Malgré un très bon recrutement sur papier, les Lions déçoivent et n’occupent, en date d’aujourd’hui, que la 8ème position de la conférence de l’Est. Transparent durant son bref séjour à Orlando (2 buts et 2 passes décisives en 19 matchs), Meram retourne au bercail le 3 août 2018. L’ailier gauche saura-t-il retrouver ses sensations à Columbus?

Michael Petrasso de QPR (Angleterre) à l’Impact de Montréal (international canadien / 23 ans / défenseur droit / prêté à des clubs de troisième division anglaise depuis 2013) :

Impressionné par ses excellentes prestations en équipe nationale durant la Gold Cup 2017, l’Impact de Montréal rapatrie Petrasso de son exil anglais. Le jeune international canadien est acquis afin de créer de la concurrence au poste de latéral droit occupé par Chris Duvall. Aligné par Rémi Garde à 16 reprises depuis le début de la saison 2018, Petrasso devient la tête de turc du public montréalais. Fébrile défensivement et impuissant offensivement, l’international canadien voit son club recruter Bacary Sagna durant le mercato estival. Peut-il encore renverser la tendance?

Alfredo Ortuño (sans contrat) au Real Salt Lake (espagnol / 27 ans / attaquant / 43 buts et 15 passes décisives en 165 matchs en deuxième division espagnole) :

Salt Lake City pensait avoir flairé le bon coup. Auteur de 17 buts en 40 matchs avec Cadiz en deuxième division espagnole en 2016/2017, Ortuño avait tous les atouts pour s’imposer à la pointe de l’attaque des ‘Claret and Cobalt’. Titularisé une seule et unique fois lors de la victoire de son équipe le 18 mars 2018 face aux Red Bulls, l’espagnol n’a clairement pas plu à Mike Petke. Rentré en jeu trois autres fois en 2018, le joueur et son salaire mirobolant (1.1 million par année, plus haut salaire du club) décide de résilier son contrat durant le mercato estival et rejoint à nouveau la seconde division espagnole (Albacete).

Yaaaaay :

Darwin Quintero du Club América (Mexique) à Minnesota United (international colombien / 30 ans / ailier droit ou attaquant / 109 buts et 101 passes décisives en 408 matchs en carrière avant de rejoindre la MLS) :

Le premier joueur désigné de l’histoire des Loons n’a pas déçu depuis son arrivée en MLS! Auteur de 10 buts et 8 passes décisives en 20 matchs avec Minnesota, Quintero a même trouvé le moyen de marquer le premier coup du chapeau de l’histoire du club face à Toronto (victoire 4-3 de Minnesota, voir vidéo ci-dessous)! Virevoltant et affuté techniquement, l’international colombien est un véritable poison pour les défenses adverses. Peut-il aider son club à atteindre les séries éliminatoires pour la première fois de sa jeune histoire?

Ismael Tajouri-Shradi d’Austria Vienna (Autriche) à New York City FC (libyen, autrichien et suisse / 24 ans / ailier droit ou gauche / titulaire au sein d’un des plus grands clubs autrichiens ces deux dernières années) :

La surprise du chef venue d’Europe! L’ailier aux trois nationalités n’était pas attendu comme un joueur d’impact à NYCFC. Considéré comme un joueur de banc au début de la saison, Tajouri-Shradi a pleinement profité de la blessure de David Villa en début de saison. Buteur à dix reprises cette année (doublé aujourd’hui même à Toronto), NYCFC a trouvé un diamant brut en Autriche. Sous contrat jusqu’en 2020 avec un salaire modique avoisinant 350000$, les ‘Boys in Blue’ devront-ils revaloriser son contrat à la fin de l’année?

Chris Pontius (sans contrat) au Galaxy de Los Angeles (international américain / 31 ans / ailier gauche ou droit / 53 buts et 35 passes décisives en 250 matchs en carrière en MLS avant de rejoindre le Galaxy)

Libéré comme un malpropre par l’Union de Philadelphie à la fin de la saison 2017, Pontius rejoint le Galaxy de Los Angeles à la surprise générale. Recruté afin de jouer un rôle de simple doublure à Alessandrini, Boateng et Kamara, l’international américain ne sort presque plus du onze de départ de Sigi Schmid. Évoluant au poste d’ailier droit (latéral droit avancé aussi), Pontius apporte toute son expérience en MLS et semble avoir retrouvé son lustre d’antan. Auteur de 5 buts et 5 passes décisives en 23 matchs en 2018, son excellente saison mérite d’être mentionnée. Sous contrat jusqu’en décembre, ses prestations seront-elles suffisantes aux yeux de la haute direction Angéline ?

 

partagez

Comments are closed.