Focus

Branle-bas de combat en MLS! Le 29 août 2018, la légende américaine Clint Dempsey a annoncé sa retraite à l’âge de 35 ans. Ennuyé par des blessures ces dernières années, ‘Deuce’ a finalement senti que son corps ne pouvait plus suivre le rythme effréné de la vie d’un athlète professionnel. Le prolifique attaquant américain a laissé son empreinte dans tous les clubs où il a évolué tout en étant un pion essentiel de l’équipe nationale américaine durant sa carrière professionnelle. Focus sur l’illustre carrière de Clint Dempsey.

Ses débuts :

Repêché en 8ème position par le Revolution de la Nouvelle-Angleterre lors de la MLS SuperDraft en 2004, ‘Deuce’ impressionne dès sa première saison. Rentré en jeu à la 84ème minute à Los Angeles le 3 Avril 2004, Dempsey fait ses premiers pas dans le monde professionnel face au Galaxy. Considéré comme un grand espoir du soccer américain, le texan inscrit sept buts lors de sa première saison et reçoit le titre de meilleur espoir de la MLS (2004 MLS Rookie of the Year). Il dispute trois saisons sous les couleurs des Revs inscrivant 26 buts et 14 passes décisives en 80 matchs et permet à son club d’atteindre la finale de la MLS Cup en 2005 et en 2006 (défaites des Revs face au Galaxy et face à Houston). Sélectionné pour le match des étoiles 2005 face au club anglais de Fulham (victoire 4-1 de la MLS), Dempsey tape dans l’œil de l’entraineur gallois Chris Coleman.

Son exil européen :

Recruté par Fulham et son entraineur Coleman le 11 janvier 2007 pour trois millions d’euros, Dempsey devient le joueur le plus cher en provenance de la MLS. Il rejoint deux de ses compatriotes Brian McBride et Carlos Bocanegra chez les Cottagers (surnom donné aux joueurs de Fulham) qui facilitent son intégration sur et en dehors de la pelouse. Durant sa première demi-saison en Angleterre, Dempsey grapille du temps de jeu au fur et à mesure. Il fait ses débuts en Premier League le 20 janvier 2007 face à Tottenham et dispute les neuf dernières minutes du match (1-1 score final). Il n’inscrit qu’un seul but lors de la saison 2006-2007 mais ce but vaut son pesant d’or puisqu’il permet à Fulham de rester en Premier League en s’imposant 1-0 face au géant Liverpool (voir vidéo).

Fidèle à Fulham pendant six ans, ‘Deuce’ dispute 232 matchs pour le club toutes compétitions confondues (incluant son bref retour en prêt des Sounders en 2014), il y inscrit 60 buts et distille 21 passes décisives. Il est nommé meilleur joueur de la saison en 2010-2011 et en 2011-2012 par les supporters du club tout en étant le meilleur buteur du club ces deux années-là.
Approché par Tottenham Hotspur à la fin de la saison 2012, Dempsey signe chez le géant anglais le 31 août 2012. Lors de son unique saison sous les couleurs de Tottenham, Dempsey dispute 43 matchs et inscrit 12 buts et 7 passes décisives toutes compétitions confondues. Il parvient tout de même a laissé sa marque lors d’un match à Tottenham où il inscrit le 3ème but de son club à Old Trafford face à Manchester United (victoire 2-3). Son but a mis fin à la malédiction de son club qui ne s’était plus imposé depuis 23 ans à Manchester.

Son retour en MLS :

Malgré une saison 2012-2013 de haut vol avec Tottenham, Dempsey prend la décision de retourner au pays et signe pour les Sounders de Seattle le 3 août 2013. Il porte le maillot des Sounders pour la première fois de sa carrière lors d’une rencontre à Toronto où son équipe s’impose 1-2. Décevant lors de sa première année, ‘Deuce’ ne marque qu’un seul but en 12 apparitions avec Seattle. Les supporters craignent le flop et pensent que Dempsey ne mouille pas assez le maillot depuis son retour d’Europe. Les questions fusent de toutes parts; a-t-il des problèmes de santé? Est-il démotivé de jouer en MLS? Pensait-il que ce serait beaucoup plus facile en MLS et qu’il n’aurait pas besoin de faite autant d’efforts?
L’attaquant américain ne baisse pas les bras lors de la saison suivante et commence sa préparation très tôt en évoluant en prêt à Fulham en Angleterre de janvier à mars avant de rejoindre ses coéquipiers à Seattle pour le début de la saison 2014 de MLS. Il marque alors 17 buts et donne 7 passes décisives en 31 matchs et se donne le luxe d’inscrire un but lors de la victoire de Seattle en finale de la US Open Cup 2014 (remportée 3-1 face à Philadelphie). Ennuyé par des problèmes au cœur en 2016, Dempsey met sa carrière de footballeur entre parenthèses et se fait soigner. Absent des terrains depuis le 24 août 2016 et déçu de n’avoir pas pu participer aux séries 2016, le texan retrouve le chemin de l’entrainement lors de la présaison 2017. Pour son retour à la compétition, Dempsey a soif de buts. Il marque 15 buts en 33 matchs et est nommé Revenant de l’année par la MLS (2017 MLS Comeback Player of the Year). Adulé comme il se doit par les supporters des Sounders, ‘Deuce’ est un pion essentiel au succès de son équipe. Vainqueur de la première MLS Cup de l’histoire des Sounders en 2016 et finaliste en 2017, Dempsey a disputé 136 matchs sous les couleurs de Seattle pour un total de 57 buts et 25 passes décisives (vidéo de ses 57 buts avec Seattle).

Sa carrière internationale :

Appelé par le sélectionneur national Bruce Arena, Dempsey dispute son premier match international lors des qualifications pour la coupe du monde 2006 face à la Jamaïque le 17 novembre 2004. L’attaquant américain est régulièrement appelé par son sélectionneur depuis ce jour. Lors de son sixième match sous les couleurs américaines, il inscrit alors son premier but international face à l’Angleterre (défaite 1-2). Durant sa carrière internationale, Dempsey remporte trois Gold Cup de la CONCACAF avec les États-Unis (2005, 2007 et 2017) et s’incline en finale en 2011. Il participe aussi à la Coupe des Confédérations en 2009 où il hisse son équipe en finale à la surprise générale. Lors de la finale, Dempsey marque un but (trois durant la compétition) face au Brésil mais les États-Unis finissent par s’incliner 3-2. Dempsey inscrit son nom dans l’histoire du soccer américain le 17 juin 2014. Lors de la coupe du monde au Brésil, ‘Deuce’ marque un but face au Ghana et devient le premier joueur américain à marquer dans trois coupes du monde différentes (2006, 2010 et 2014). Le 11 Octobre 2017, Dempsey dispute son dernier match sous les couleurs de son pays face à la république de Trinité-et-Tobago, les États-Unis s’inclinent 2-1 et ne se qualifient pas pour la coupe du monde 2018. Une fin très triste pour le capitaine de l’équipe nationale. En 141 matchs sous les couleurs américaines, Dempsey a marqué 57 buts (voir la vidéo ci-bas) ce qui lui donne le titre de meilleur buteur de l’histoire du soccer américain (à égalité avec Landon Donovan). Une page s’est tournée en MLS et aux États-Unis, qui portera le flambeau de la sélection américaine après Dempsey?

En bonus, voilà une entrevue intéressante et drôle pour Setanta Sports où il montre ses talents de rappeur.

 

partagez

Comments are closed.