Focus

Reconnu dans l’univers du ballon rond comme le pays qui a vu naitre des légendes comme Lionel Messi, Diego Maradona, Daniel Passarella, Mario Kempes et bien d’autres, l’Argentine continue à former des joueurs de grand talent qui s’illustrent aux quatre coins du monde. Plusieurs excellents joueurs argentins évoluent en MLS que ce soit des joueurs au profil défensif (Valenzuela, Pirez…) ou d’autres au profil offensif et c’est sur ces derniers que j’ai choisi de m’attarder. Ces virtuoses argentins illuminent le jeu grâce à une excellente technique, une vision de jeu hors du commun et une ‘grinta’ propre à eux. Focus sur les meilleurs (à mes yeux) joueurs offensifs argentins de la MLS.

Diego Valeri (32 ans, milieu offensif central, Portland Timbers)

Arrivé en prêt à Portland en janvier 2013, Diego Valeri montre l’étendue de son talent dès son premier match sous les couleurs des Timbers en inscrivant un but somptueux contre les Timbers de Portland (voir vidéo ci-bas). Le meneur de jeu argentin a évolué à plusieurs positions au milieu de terrain des Timbers depuis ses débuts jouant même en tant que milieu défensif à quelques reprises! C’est en 2015 qu’il s’installe définitivement au poste de meneur de jeu et permet à son club de remporter la coupe MLS pour la première fois de son histoire en s’imposant 1-2 face au Crew de Columbus. Véritable magicien balle au pied, Valeri nous donne l’impression d’avoir des yeux derrière la tête tant sa vision de jeu est extraordinaire. Son talent n’est vraisemblablement pas passé inaperçu en MLS puisqu’il a reçu le titre de joueur de l’année en 2017 (MVP) tout en étant nommé à trois reprises au sein de l’équipe type de la ligue (2013, 2014 et 2017). Précis dans ses tirs au but, Valeri est aussi le joueur désigné de Portland pour les coups de pieds arrêtés; une arme très souvent fatale pour ses adversaires. Étincelant en date d’aujourd’hui lors des séries éliminatoires 2018, Valeri peut-il hisser son club vers une deuxièmes coupe MLS?

Alejandro Sebastian Romero Gamarra (23 ans, milieu offensif central, NY Red Bulls)

Acquis par les Red Bulls de New York au mois de février en 2018, Romero Gamarra a grandement impressionné les observateurs dès sa première saison. Auteur de 6 buts et 10 passes décisives au sein de la meilleure formation du circuit en saison régulière (voir la vidéo ci-bas de son premier but en MLS face à l’Impact en avril), Romero Gamarra, aussi appelé ‘Kaku’, s’est facilement adapté au système de jeu prôné par Jesse Marsch et Chris Armas. Né en Argentine de parents paraguayens et international espoir argentin, Kaku a opté de représenter le pays de ses parents et ses prestations avec les Red Bulls ont convaincu le sélectionneur du Paraguay (une sélection en juin 2018 lors de la défaite 4-2 au Japon). Doté d’une très bonne vision de jeu et très bon dans ses déplacements, Kaku s’est imposé comme le chef d’orchestre du secteur offensif des Red Bulls. Ignoré par la MLS pour le titre de ‘Newcomer of the year’ (Nouveau venu de l’année) au profit de joueurs aux noms plus ronflants, l’argentino-paraguayen devra redoubler ses efforts afin de glaner des titres individuels dans le futur. Kaku peut-il être la pièce manquante au collectif des Red Bulls qui leur offrirai leur premier titre de champion MLS?

Ignacio Piatti (33 ans, milieu offensif gauche, Impact de Montréal)

No Nacho, No Party. Cette phrase démontre à quel point l’argentin est vénéré par les partisans montréalais. L’ailier gauche est l’atout numéro 1 de la production offensive du club depuis qu’il a rejoint Montréal en août 2014 (voir vidéo ci-bas de son premier but avec l’Impact face à Columbus en 2014). Rapide et dribleur exceptionnel en un contre un, Piatti se démarque des autres joueurs grâce à son excellent sens du but. Malgré ses excellentes statistiques depuis qu’il a rejoint la MLS, Nacho a depuis longtemps été pointé du doigt pour son égoïsme lorsqu’il est en possession du ballon mais l’argentin n’a jamais arrêté de progresser au fil des ans. Auteur de 11 passes décisives en 2018, Piatti a doublé son nombre de passes décisives par rapport à 2017 et se positionne comme un des meilleurs joueurs de la ligue. Ignoré par les experts de la MLS depuis ses débuts (lire l’article en anglais d’Andrew Wiebe; Ignacio Piatti should be in every MVP conversation. Here’s why.), Nacho est enfin reconnu à sa juste valeur en 2018 en étant nommé au sein de l’équipe-type de la MLS pour la première fois de sa carrière. À 33 ans et sous contrat jusqu’à la fin 2019 avec l’Impact, Nacho Piatti peut-il réaliser son rêve de soulever la coupe MLS avec l’Impact?

Mentions spéciales :

Federico Higuain (Columbus Crew), Sebastian Blanco (Portland Timbers), Hector Villalba (Atlanta United), Luciano Acosta (DC United), Yamil Asad (DC United), Maximiliano Moralez (NYCFC)

 

partagez

Comments are closed.