Nouvelles

Scénarios rocambolesques! Talent à gogo! Foules en délire! Voilà ce que les séries 2018 de la MLS nous ont offert lors des matchs aller et retour des finales de conférences. À l’Est, c’était LA finale avant la finale. Les deux meilleures équipes de la MLS en saison régulière, Atlanta United et les Red Bulls de New York, ont croisé le fer et le duel s’annonçait passionnant! Alors qu’à l’Ouest, l’alléchant affrontement entre le Sporting Kansas City et les Timbers de Portland a tenu toutes ses promesses que ce soit sur le terrain ou dans les tribunes. Quelles équipes auront le privilège de se disputer la Coupe MLS le 8 décembre? Quels joueurs se sont démarqués durant ces finales de conférences?

Atlanta United 3–1 New York Red Bulls (3-0 à Atlanta le 25 novembre, 0-1 à New York le 29 novembre)

Les matchs :

La montagne a accouché d’une souris. Attendu avec impatience par tous les amoureux de la MLS, le duel au sommet entre Atlanta et les Red Bulls n’a jamais vraiment eu lieu. Les ‘Five Stripes’ ont été au-dessus de leur adversaire dans tous les compartiments du jeu. Reconnus pour leur pressing haut ces dernières années, les Red Bulls ont choisi de jouer contre-nature lors du match aller à Atlanta en évoluant plus bas sur le terrain à la demande de leur entraineur. Échec total! Bien aidé par un Mercedes-Benz Stadium chauffé à blanc lors du match aller, Atlanta n’a pas eu à forcer son talent afin de s’imposer 3-0 (voir résumé du match aller dans la vidéo ci-bas). Lors du match retour à New York, les Red Bulls ont tout fait pour revenir à la marque mais leur handicap était trop important. Atlanta a brillamment défendu son avance avant de flancher à la 94ème minute sur corner. Trop peu, trop tard pour les Red Bulls qui ne remporteront pas leur première coupe MLS en 2018. Pour sa dernière année à la barre d’Atlanta, Tata Martino aura l’opportunité de remporter le titre avec son club.

 

Le joueur étoile :

L’effectif d’Atlanta regorge de stars et de joueurs de grand talent comme Almiron, Gressel, Martinez ou Villalba mais le joueur qui m’a le plus impressionné lors de la finale de l’Est est le vétéran de 35 ans Jeff Larentowicz. L’international américain a rempli son rôle à la perfection durant cette finale. Larentowicz a alterné entre une position de défenseur central et une position de milieu défensif durant cette confrontation. Solide défensivement, il s’est même mué en passeur décisif pour Martinez lors du match aller! Indispensable au sein du système de Tata Martino, Larentowicz est aussi un leader incontesté dans le vestiaire d’Atlanta.

 

Sporting Kansas City 2-3 Portland Timbers (0-0 à Portland le 25 novembre, 2-3 à Kansas City le 29 novembre)

Les matchs :

Duel tactique entre Peter Vermes et Giovanni Savarese! Habitués à jouer en bloc bas et à contre-attaquer dès que l’occasion se présente, les Timbers ont dérogé à cette règle lors du match aller. Portland s’est donc lancé à l’assaut du but de Kansas City mais Tim Melia et sa défense (et son poteau) ont tout arrêté permettant au Sporting d’aborder le match retour avec le sentiment du devoir accompli. Lors du match retour, Portland est revenu à sa tactique habituelle et celle-ci a une nouvelle fois été la formule gagnante (voir vidéo du match retour ci-bas). Encouragé en nombre par ses supporters, le Sporting a tout tenté pour se qualifier en finale, en vain. Emmenés par un Ebobisse remuant et un Diego Valeri décisif, les Timbers ont frappé fort en contre-attaque afin de remporter ce match extrêmement disputé et se qualifier pour une deuxième finale MLS en trois ans!

 

Le joueur étoile :

J’ai mentionné Ebobisse et Valeri un peu plus tôt mais l’homme en forme dans cette série n’est nul autre que l’argentin Sebastian Blanco. Malmenés en première mi-temps, les Timbers doivent leur salut à Blanco qui a sonné la charge par une frappe limpide en pleine lucarne à la 52ème minute (voir résumé ci-bas). Ce but a complètement métamorphosé son équipe qui a commencé à croire à la victoire. L’ailier argentin devra rééditer sa performance en finale afin de soulever le Graal.   

Bonus:

En bonus, voilà l’épisode cinq des Renards du Soccer qui a été filmé juste avant les matchs retour de ces finales de conférences. N’hésitez pas à donner vos commentaires à @mlsenfolie ou @matlemee sur Twitter!

 

partagez

Comments are closed.