Nouvelles

Le FC Dallas a tourné une page de son histoire le 19 novembre 2018 en acceptant la démission de son entraineur emblématique Oscar Pareja. L’ex-international colombien a annoncé quelques jours plus tard qu’il entrainerait désormais le club de Liga MX (Mexique); Tijuana. Pareja quitte Dallas avec le sentiment du devoir accompli lui qui a évolué au sein du club du Texas en tant que joueur, assistant entraineur et entraineur principal pendant 19 ans (non consécutifs). Vainqueur du Supporters’ Shield en 2016 et de la US Open Cup la même année avec Pareja, Dallas aura la lourde tâche de lui trouver un successeur digne de ce nom. Retour sur l’excellent travail d’Oscar Pareja.

Le joueur :

Pareja fait ses premiers pas dans le monde professionnel avec l’Independiente Medellin en Colombie en 1987, il y jouera huit ans sans remporter de trophée malgré de très bonnes saisons. En 1995, il est transféré au Deportivo Cali où il excelle et permet à son club de remporter le championnat colombien en 1995-1996 pour la première fois depuis 22 ans! Quatre ans plus tard (1998), Pareja prend la direction de la MLS et signe un contrat avec les Revs de la Nouvelle-Angleterre. Il ne fera pas long feu en Nouvelle-Angleterre puisqu’il est transféré quelques mois plus tard au Dallas Burn (ancien nom du FC Dallas). Au Texas, Pareja semble trouver chaussure à son pied (voir vidéo de ses plus beaux moments ci-bas). Il s’installe au milieu de terrain et démontre à chaque match toutes sa science technico-tactique en distillant des passes décisives à Jason Kreis, Jorge Rodriguez, Chad Deering ou autres. Il restera au club pendant huit ans avant de raccrocher ses crampons en 2005 et de se joindre au staff technique.

L’entraineur :

Il débute sa carrière d’entraineur au poste d’assistant à Colin Clarke en 2006 et fait partie du staff technique qui termine deuxième dans sa course au Supporters’ Shield cette même année avant d’occuper le même poste sous Steve Morrow en 2007 et 2008. En 2008, il décide alors de se joindre à l’équipe nationale américaine des moins de 17 ans au titre d’adjoint. Il y restera deux ans avant de revenir au bercail au Texas en fin d’année 2008 au poste de directeur du centre de formation où il entraine aussi l’équipe des moins de 18 ans. Pareja mène cette équipe en seconde place du championnat des moins de 18 ans en 2010-2011 et sa contribution est mise en valeur avec le titre de meilleur entraineur de l’année dans cette catégorie.
Pareja attend patiemment sa chance en tant qu’entraineur principal à Dallas mais celle-ci ne vient pas. C’est les Rapids du Colorado qui saisissent cette occasion le 5 janvier 2012 en le nommant entraineur de l’équipe première. Malgré une première saison manquée en 2012, Pareja parvient à hisser les Rapids en séries en 2013 (défaite 2-0 à Seattle au premier tour). Durant son séjour au Colorado, ‘Papi’ (surnom de Pareja) a entrainé de très bons joueurs comme Connor Casey, Nathan Sturgis (voir vidéo ci-bas), Drew Moor, Jeff Larentowicz, Edson Buddle, Marvell Wynne ou Matt Pickens.

À la fin de l’ère Schellas Hyndman, Dallas se cherche un entraineur qui lui permettra de retrouver ses lettres de noblesse. Le choix des frères Hunt se porte alors sur Pareja qui n’hésite pas une seconde avant d’accepter le poste à partir de la saison 2014. ‘Papi’ connaitra les plus grands succès de sa carrière d’entraineur avec Dallas menant l’équipe à une excellente fiche de 97V-48N-56D! Sous sa gouverne, Dallas a remporté le Supporters’ Shield et la US Open Cup en 2016 (voir résumé du match ci-bas), il est alors reconnu par la ligue en étant nommé entraineur de l’année en MLS. En cinq ans à la barre de Dallas, Pareja a entrainé une panoplie de joueurs de haut niveau comme Peter Luccin (dans le staff en 2018), Fabian Castillo, Matt Hedges, Walker Zimmerman, Mauro Diaz, Maynor Figueroa et Maximiliano Urruti.

L’avenir :

En 2019, Oscar Pareja se lance un nouveau challenge dans sa carrière. Il dirigera le club des Xolos de Tijuana en Liga MX au Mexique. Il rejoindra Erick Torres (ancien joueur du Dynamo de Houston) et Miller Bolaños (passé par Chivas USA) alors que plusieurs rumeurs annoncent que quelques joueurs de l’effectif actuel de Dallas pourraient le suivre. Saura-t-il trouver le chemin du succès au Mexique?

En bonus, voilà le cinquième épisode des Renards du Soccer où nous parlons d’Oscar Pareja dans le troisième segment de l’émission.

partagez

Comments are closed.